Sécurité privée : un partenaire essentiel, des missions renforcées, un cadre plus précis

Bruxelles 08.06.2017, - Ce jeudi 8 juin, la Chambre des représentants a adopté la nouvelle loi réglementant la sécurité privée et particulière. Cette loi confère un cadre nouveau, moderne et essentiel aux diverses activités des partenaires dans le paysage de la sécurité.

La nouvelle loi prévoit ainsi d’élargir le secteur de la sécurité privée, ses activités et ses compétences, en accordant également une attention spécifique à la qualité et au professionnalisme.

  1. La nouvelle loi encadre donc non seulement les activités classiques du secteur de la sécurité privée, mais ouvre aussi le champ de celles-ci en intégrant les entreprises installatrices de caméras, les activités de gardiennage telles que les techniques de sweeping (à savoir la détection d’armes, de drogues ou d’explosifs dans des biens mobiliers et immobiliers) et la commande de moyens techniques pour le compte de tiers (p.ex. la commande de drones ou de systèmes de caméras mobiles sur ordre de la police).
     
  2. En ce qui concerne les compétences des agents de gardiennage, d’importants changements sont également à noter. Outre la définition des compétences générales des agents de gardiennage, la loi inclut désormais toute une série de “compétences situationnelles” dans des lieux et/ou des situations spécifiques. C’est notamment le cas pour les lieux qui comportent un risque particulier pour la sécurité, comme les centrales nucléaires et les aéroports, mais aussi pour certaines situations complexes qui – de façon temporaire ou non – font l’objet d’une menace particulière.
     
  3. Etant donné le rôle croissant des entreprises privées dans le domaine de la sécurité, la nouvelle loi prévoit différentes garanties en matière de contrôle de la qualité et de la fiabilité de ces entreprises et de leur personnel. Une attention particulière est ainsi accordée à un screening approfondi des entreprises et de leurs agents de gardiennage, ainsi qu’aux formations nécessaires et exigences minimales pour l’exercice d’activités de gardiennage et de sécurité.

C’est un équilibre qui est ici créé permettant à chaque acteur d’assurer pleinement son rôle avec pour objectif une plus grande sécurité pour tous.  

Plus d’informations : besafe.be

 

Date de publication: 
Je, 08/06/2017